Azendaï

ou le Nécessaire et le Superflu

Mélodrame comique en trois actes et à grand spectacle

de Louis-Charles Caigniez
d'après Adrien de Sarrazin

Création le  : Théâtre de la Porte Saint-Martin (Paris)

Chorégraphie Rhenon
Interprétation Fiacre François Defresne (Le calife, Haroun-al-Raschid)
Livaros (Mesrou, l'un de ses vizirs)
Émile (Balou, vieux émir, ancien aga de la garde)
Lancelin (Azendaï, jeune homme, vannier)
Moëssard (Osmin, commissionnaire, ami d'Azendaï)
Louis François Vissot (Rustan, riche marchand d'esclaves)
Descuillés cadette (Zaïde, jeune esclave)
Saint-Amand (Cadige, vieille esclave)
Pascal (Usbeck, vieux serviteur)
Breton (Un officier de spahis)
Marchands du bazar, porteurs, commissionnaires, etc.
Esclaves de Balou, jeunes odalisques, esclaves noirs et blancs d'Azendaï
Troupe de spahis, officiers et gardes du calife, peuple
Musique Nicolas-Albert Schaffner
Production Théâtre de la Porte Saint-Martin (Paris)
La scène est à Bagdad, et dans une maison de campagne, auprès de la ville.

Dates

1818 Théâtre de la Porte Saint-Martin (Paris) ⇒ ...
Genre Théâtre
Pays France
Source Google Books Paris, 1818