L’Épouse injustement soupçonnée

Musique Valérie Stephan

Création le  : Théâtre des 13 vents (Montpellier)

Direction musicale Graham-Michaël Lilly
Klaus Steffes-Hollander
Mise en scène Jacques Nichet
Chant Edwige Bourdy (soprano, Dame Vu, son fils Dan et le génie des eaux) ou Gaëlle Le Roi
André Cognet (baryton, Chuong-Sin) ou Philippe Fourcade
Jérôme Corréas (baryton, M. Vu et le président de la République)
Yves Coudray (ténor, un soldat l'aviateur ennemi et l'ordonnance de Chuong-Sin)
Interprétation Philippe Goudard (l'aide-machiniste)
Jacques Mazeran (le chef machiniste)
Musicien Didier Breuque (clarinette)
Frédéric Daverio (accordéon)
Franck Foncouberte (percussions)
Armand Marcos (trombone)
Jean-Michel Pélegrin (saxophone)
Klaus Steffes-Hollander (piano)
Scénographie Chantal Gaiddon
Costumes Laurence Forbin
Lumières Marie Nicolas
Son Georges Baux
Création des maquillages Cécile Kretschmar
Collaboration artistique Gérard Lieber
Jean-Michel Vivès
Assistanat à la mise en scène Joëlle Chambon
Assistanat aux costumes Karine Charpentier
Marionnettes Alain Roussel
Marionnettiste Jeanne Heuclin, Dominique Houdart
Production Théâtre des 13 vents (Montpellier)

Dates

1994-1995 Théâtre des 13 vents (Montpellier) →  [12 rep.]
1996-1997 Théâtre des 13 vents (Montpellier) →  [5 rep.]
1996-1997 Théâtre de la Ville (Paris) →  [17 rep.] Théâtre des Abbesses