Correspondances à trois

Traduction Lily Denis (textes russes), Philippe Jaccottet (textes allemands), Ève Malleret (poèmes de Marina Tsvetaïeva)

Création en  : Espace Pierre Cardin (Paris)

Mise en espace Gérald Garutti
Interprétation Ariane Ascaride (Marina Tsévaïeva)
Jean-Claude Drouot (Rainer Maria Rilke)
Arnaud Décarsin (Boris Pasternak)
Collaboration artistique Lily Denis (Coordination du texte français)

25/06/2011

Interprétation Charlotte des Georges (Marina Tsévaïeva)
Claude Aufaure (Rainer Maria Rilke)
Arnaud Décarsin (Boris Pasternak)

D'après les correspondances de Rainer Maria Rilke, Boris Pasternak, et Marina Tsvetaïeva

Pendant quelques mois, au fil de l’année 1926, trois des plus grands poètes de leur temps échangent un courrier d’une passion extrême. Pasternak est cloué à Moscou par la révolution (il est le docteur Jivago), Tsvetaïeva en France par l’émigration et Rilke en Suisse où il meurt lentement. Seuls Pasternak et Tsvetaïeva se connaissent bien. Rilke n’a jamais rencontré Tsvetaïeva et connaît à peine Pasternak : le lien réel de leur triangle est l’admiration réciproque. L’isolement, l’absence de tout contact et de toute connaissance concrète favorisent l’exaltation, l’idéalisation, le sublime... mais aussi les drames de susceptibilité, jalousie, les remords et les ruptures. La passion amoureuse est indéniablement mêlée à la fougue poétique.

Dates

2011 Le Printemps des Poètes (Paris) [1 rep.] Espace Pierre Cardin
2011 Rencontres de Brangues (Brangues) [1 rep.] Château de Brangues