Les Anabaptistes

Comédie en 2 parties et vingt tableaux

Création le  : Maison de la culture de Grenoble (Grenoble)

Mise en scène André Steiger
Interprétation Les Princes
Robert Gironès (Empereur Charles Quint)
Jacques Born (Cardinal)
André Pomarat (Franz De Waldeck, prince-évêque de Minden, Osnabnick et Munster)
Jean Antolinos (Landgrave)
Guy Naigeon (Prince-électeur)
Jean Schmitt (Chancelier)
Les Anabaptistes
Jean Schmitt (Jan Matthison)
Pierre Léomy (Bernhard Rothmann)
Jacques Vasseur (Bernhard Krechting)
Jacques Born (Staprade)
Jacques Cassabois (Ninive)
Jean-Louis Hourdin (Klopriss)
Paul Bru (Johann Bockelson de Levden)
Les Femmes des anabaptistes
Anne Laubreaux
Véronique O'Leary
Le Peuple
Claude Petitpierre (Knipperdollinck)
Claudine Bertier (Judith, sa fille)
Philippe Mercier (Moine)
Daniel Zuili (Garde)
Dominique Muller (Henri Gresbeck, secrétaire de l'évêque)
Pierre Bolo (Boucher)
Denise Bonal (Marchande de légumes)
Guy Naigeon (Langermann)
Nicole Blanchard (Madame Langermann)
Jean Antolinos (Friese)
Nicole Peyssou (Madame Friese)
Arlette Chosson (Helga, fille des Friese)
Marie-France Sillière (Gisela, fille des Friese)
Maria Féro (Veronika Von der Recke, abbesse)
Nicole Marée (Divara, femme de Matthison)
Antonio Abd El Caleb (Kruse)
Yves Reynaud (Bourreau)
Les Lansquenets
Paul Pidancet (Chevalier von Buren)
Alain Rimoux (Chevalier von Mengersen)
Jean-Michel Jung (Premier lansquenet)
Jean-Paul Wenzel (Second lansquenet)
Scénographie René Allio
Costumes René Allio
Musique originale André Roos
Collaboration à la chorégraphie Barbara Goodwin
Construction André Philippon, Gérard Vix, René Hugel, André Wimmer, André Riemer, Marcel Schmitt, Raymond Jacques, Jean-Claude Poirel, Alphonse Fritsch, Bernard Waelde, Jean-Pierre Soccoja
Réalisation des costumes Nicole Galerne, Raymond Bléger, Carmen Bléger, Marie-Louise Hecker
Accessoires Rolf Dietz, Armelle Decaux, Jean-Pierre Castagne
Peintures décor Rolf Dietz, Armelle Decaux, Jean-Pierre Castagne
Direction technique Michel Veilhan
Régie générale Paul Brecheisen
Régie son Eber Portiello
Chef machiniste Gérard Vix
Machiniste Jean-Pierre Soccoja, Bernard Waelde, Alphonse Fritsch, André Riemer (chauffeur)
Chef électricien Edgar Ernst
Électricien Bernard Klarer
Régie Jean-Michel Jung
Production Théâtre National de Strasbourg (Strasbourg)

Dates

1968-1969 Théâtre National de Strasbourg (Strasbourg) → 
1968-1969 Maison de la culture de Grenoble (Grenoble) →  (Grande salle)