Charles-Joseph Vanhove

Né le , décédé le

Père de Charlotte Talma

Engagé à la Comédie-Française pour jouer les pères nobles, il débute le 2 juillet 1777 dans le rôle d'Auguste dans Cinna de Pierre Corneille. Si la critique lui reconnaît un bel organe, de l'intelligence et de la sensibilité, elle lui reproche une démarche pesante et des gestes sans grâce. Il est reçu sociétaire le 12 avril 1779. Il est emprisonné pendant cinq mois en 1793. Réintégré en 1799, il eut du mal à s'intégrer à la jeune troupe. Entre 1777 et 1802, le 'bonhomme Vanhove' comme on l'appelait créa 51 rôles.

Comédien (70)

Comédie-Française
1782 Le Flatteur  d’Étienne-François de Lantier
L'Inauguration du Théâtre-Français  de Barthélemy Imbert
Agis  de Joseph-François Laignelot
L'Écueil des mœurs  de Charles Palissot de Montenoy
Tibère et Sérénus  de Nicolas Fallet
Zoraï  de Jean Étienne François Marignié
Le Vieux Garçon  de Paul-Ulric Dubuisson
Château de Versailles
1783 Le Roi Léar  de Jean-François Ducis
Comédie-Française
Philoctète  de Jean-François de La Harpe
Le Bienfait anonyme  de Joseph Pilhes
1784 Macbeth  de Jean-François Ducis
Coriolan  de Jean-François de La Harpe
La Folle Journée  de Beaumarchais
Corneille aux Champs-Élysées  de Honoré-Jean Riouffe
1785 Abdir  d’Edme-Louis Billardon de Sauvigny
Les Deux Frères  de Guillaume Dubois de Rochefort
Albert et Émilie  de Paul-Ulric Dubuisson
La Comtesse de Chazelle  de Madame de Montesson
Roxelane et Mustapha  de Louis-Jean-Baptiste Simonnet de Maisonneuve
L'Hôtellerie  d’Antoine Bret
Iphigénie en Aulide  de Jean Racine
Château de Fontainebleau
Le Portrait  de Jean-Louis Brousse Desfaucherets
Comédie-Française
Edgard, roi d'Angleterre  de Marie-Joseph Chenier
Céramis  d’Antoine-Marin Lemierre
1786 Scanderberg  de Paul-Ulric Dubuisson
L'Inconstant  de Jean-François Collin d'Harleville
Virginie  de Jean-François de La Harpe
Le Chevalier sans peur et sans reproche  de Monvel
Château de Versailles
1787 L'École des pères  de Pierre-Alexandre Pieyre
Comédie-Française
Les Amis à l'épreuve  de Pierre-Alexandre Pieyre
Antigone  de Doigny du Ponceau
Rosaline et Floricourt  de Ségur Le Jeune
1788 Odmar et Zulna  de Louis-Jean-Baptiste Simonnet de Maisonneuve
La Ressemblance  de Nicolas-Julien Forgeot
L'Optimiste  de Jean-François Collin d'Harleville
La Belle-mère  d’Étienne Vigée
Bajazet  de Jean Racine
1789 Le Présomptueux  de Fabre d'Églantine
Astyanax  de Richerolle d'Avallon
Les Châteaux en Espagne  de Jean-François Collin d'Harleville
Raymond V, comte de Toulouse  de Michel-Jean Sedaine
Charles IX ou l'École des rois  de Marie-Joseph Chenier
Le Paysan magistrat  de Jean-Marie Collot d'Herbois
1790 Le Réveil d'Épiménide à Paris  de Flins des Oliviers
L'Honnête Criminel  de Fenouillot de Falbaire
Les Dangers de l'opinion  de Jean-Louis Laya
Louis Douze, père du peuple  de Charles-Philippe Ronsin
Le Philinte de Molière  de Fabre d'Églantine
Barnevelt, grand pensionnaire de Hollande  d’Antoine-Marin Lemierre
Le Journaliste des ombres  d’Aude
Jean Calas  de Jean-Louis Laya
1791 La Liberté conquise  de Harny de Guerville
Rienzi  de Joseph-François Laignelot
Les Victimes cloîtrées  de Monvel
Marius à Minturnes  d’Antoine-Vincent Arnault
Athalie  de Jean Racine
Washington  d’Edme-Louis Billardon de Sauvigny
Virginie  de Doigny du Ponceau
1792 La Mort d'Abel  de Gabriel-Marie Legouvé
Lucrèce  d’Antoine-Vincent Arnault
1793 L'Ami des lois  de Jean-Louis Laya
Théâtre de la République
1797 Médiocre et rampant  de Louis-Benoît Picard
Comédie-Française
1799 Abufar  de Jean-François Ducis
Eugénie  de Beaumarchais
Iphigénie en Aulide  de Jean Racine
Britannicus  de Jean Racine
L'Abbé de l'Épée  de Jean-Nicolas Bouilly
1800 Phèdre  de Jean Racine
Les Calvinistes  de Pigault-Lebrun
Théâtre Molière
1802 Laure et Fernando  de Dumaniant