Première page de la pièce (édition de 1903)

Les affaires sont les affaires

d’Octave Mirbeau